PASSER L’INTRO
LABORATOIRES
PROCÉDÉ ZÈBRE
INTERNATIONAL
CRÉATIONS
contact@procedezebre.com04 70 59 90 04
Actualité
Laboratoires
ATELIERS
WATER IS MEMORY
Où ?
Procédé Zèbre
CRÉATION 2016  > CDN de Montluçon, du 22 au 25 mars au Lycée Madame de Stael  > Water is Memory, Stade équestre de Vichy , du 16 au 18 mai à 21H  (Réservations au 07 87 33 86 75)  > Collège Blaise de Vigenère, Saint-Pourcain-sur-Sioule, le 20 et 21 Mai à 21H > Espace Villars, Moulins, le 24 mai 
Ateliers
Qui ?
ACTUALITÉ
Quoi ?
Créations
CONTACTS
Feu !
Autres
Denise GailleComptabilité
13
  Cabaret Noir
Fabrice DubussetDirection artistique
Mais aussi :Sylvain Desplagnes, Claire Petit, Elise Le Stume, Arnaldo Ragni, Mathieu Dion, Sylvia Delsuc, Mélisa Noël, Estelle Galarme, Jean-Christophe Gamet, Pauline Larivière, Christophe Nurit, David MaryNos partenaires:
La Petite Boucle
Va au lit !
Depuis 1991, la compagnie Procédé Zèbre (association loi 1901) expérimente, sous la direction de Fabrice Dubusset, des formes de spectacles hybrides qui entrent en résonance avec les endroits où la compagnie intervient : un théâtre, mais aussi une usine, un hôpital, les rues d'une cité, un café, un musée, une plage.. Comédiens, musiciens, vidéastes et autres artistes, français et étrangers, professionnels et amateurs, personnes suivies pour des troubles psychiatriques se côtoient dans ces créations, chacun apportant au spectacle, sa particularité et sa richesse.
va au lit !
"Je ne vois pas pourquoi les gens attendent d’une oeuvre d'art qu’elle veuille dire quelque chose alors qu’ils acceptent tout à fait que leur vie à eux ne rime à rien."David Lynch
la petite boucle
  cabaret noir
elephant man
feu !
autres
Chochana BoukhobzaNée le 2 mars 1959 à Sfax en Tunisie est un écrivain français. Elle a quitté la Tunisie pour Paris à l'âge de 4 ans, puis émigré en Israel à l'âge de 17 ans jusqu'à son retour à Paris à l'âge de 21 ans. Elle est auteur et réalisateur.
espace pro
International
Mise en scène : Fabrice Dubusset - texte de Chochana Boukhobza Scénographie : Sylvain Desplagnes - Création musicale : Marylise Frecheville et Eric Boros Avec : KimAubert, Agniezska Bihel, Elsa Foucaud, Emma Gamet, Pauline Larivière, Frédérique Mille, Elise Le Stume, Denis Ardant, Benjamin Candotti Besson, Christophe Bihel, Mathieu Dion, Vincent Longefay, Arnaldo Ragni.  
C'est en partant des photos de Brigitte Brihat et de notre rencontre avec Chochana Boukhobza que l’idée « évidente » de rendre mémoire à 13 déportés, résistants, inconnus, « indésirables » a donné naissance à ce projet. 13 actrices/acteurs dans un lieu d'exposition, comme exposés à l'espoir fragile d'être encore vivants, mais jusqu'à quand... ? Jusqu'à Quand ? Quand le temps compte les sentiments, l'amour que l'on porte doit rester la seule nourriture pour survivre et cette épée de Damoclès qui voudrait que notre différence nous devons la payer et cette bête immonde tend à rendre la haine et la délation comme une justice courante. L'eau nettoiera bien toutes ces traces... Seulement il y a des résistances et que sans elles nous ne serions pas dans l'espoir d'un dignité humaine vivante. La création 13 proposera une forme déambulatoire comme pour mieux cheminer dans nos têtes, le public divisé en groupes se croisera et croisera les regards des uns et des autres, les acteurs amateurs des ateliers, et les lycéens seront dans ce dispositif pour renforcer cette idée de la différence, de nos différences et que la création peut amener dans un projet artistique des valeurs humaines, pédagogiques dont les rencontres seront des témoins pour l'avenir…
espace pro
Production Procédé Zèbre – Co-production CDN le FRACAS Montluçon La compagnie est conventionnée par le ministère de la culture DRAC Auvergne, le Conseil Départemental  de l'Allier, le Conseil Régional d'Auvergne, la Communauté d'Agglomération de Vichy, la Communauté de Communes en pays Saint-Pourcinois. Avec l'aide de la Ville de Vichy.
Comme si on ne voyait que ce que l’on souhaite voir, la différence comme un acte de naissance qui n’en finirait pas de grandir avec nous, la honte d’assumer un enfant «mal formé» et surtout le regard insoutenable que l’on ose porter sur le physique tandis que l’intellect continue de fonctionner... La thématique de cette histoire vraie portée avec tant de sensibilité par David Lynch à l’écran font partie des références en la matière, mais ce n’est pas le thème mis en avant qui nous émeut seulement, c’est surtout la qualité artistique du regard porté qui rend le sujet touchant et sait nous toucher. C’est aussi une qualité chez David Lynch d’arriver à porter dans son œuvre cinématographique des acteurs différents et non calibré dans la norme hollywoodienne. Ce qui m’incite à travailler cette histoire c’est surtout d’amener un projet artistique directement dans les lycées ou autre amphithéâtre d'une science humaine, de confronter le thème à un espace proche du théâtre et proche de l’entresort. Une confrontation direct avec le public   et un «  travail pédagogique  » en prise avec une réalité   immédiate  : rencontrer une histoire sur la différence et rencontrer des acteurs différents avant ou après la représentation .C’est aussi la volonté de continuer ce laboratoire de science-friction pour les jeunes adultes…et d'emmener avec les Collèges-Lycées Partenaires une proposition forte  et singulière en direction de ces publics.Une proposition artistique pour susciter une saine curiosité , celle de l'autre, celle qui nous fait peur parfois, celle qui nous émeut aussi... la recherche de ce moment sera inspirée par l'expérience du monde des «  différents  » une expérience portée depuis 30 ans sans compassion.Fabrice Dubusset
ELEPHANT MAN
Mise en scène et adaptation: Fabrice Dubusset Distribution : Pauline Larivière Denis Ardant Mathieu Dion Albert Naulot Avec la participation du CHS de Moulins Yzeure Et l'ESAT des Caravelles de Montluçon Scénographie : Fabrice Dubusset, Sylvain Desplagnes Réalisation décors : ESAT Rive Gauche, chef d'atelier Joël Gros Costumes : François Louis Delfolie Masque : Carolina Sapain Musique : Vialka, Marilyse Frecheville
 l'article
Depuis le début de la guerre de 1914-1918, Albert Londres se bat contre la censure. Le travail des correspondants de guerre est règlementé de façon tatillonne. Le reporter s’insurge et ruse autant qu’il le peut. Parfois la censure interdit en totalité certains de ses reportages.C’est dans cet état d’esprit, rebelle et acharné à dire la vérité, que Londres couvrira jusqu’à la fin de 1918 la plupart des fronts de la Grande Guerre: France, Belgique, Italie, Allemagne bientôt occupée, etc. Tous les reportages d’Albert Londres concernant la guerre de 1914-1918 portent la trace de sa révolte « contre le bourrage de crâne ». Il devient bientôt « indésirable » et se retrouve en tête d’une liste noire établie par l’état-major comme « mauvaise tête » ! Le haut commandement déposera même une plainte contre lui pour « insolence » et « insubordination » auprès de la direction du Petit Journal, qui soutiendra néanmoins le grand reporter.
le dossier
FEU ! CONTRE LE BOURRAGE DE CRÂNES
Un travail à deux voix avec Mathieu Dion et Jean-Christophe Gamet avec chansons de poilus servies avec de l'Antésite ou de la Soupe Mise en scène: Fabrice Dubusset  Scénographie et lumières: Sylvain Desplagnes
Feu 2014 from procedezebre on Vimeo.
VA AU LIT
l'article
Écriture, mise en scène et interprétation Claire PetitScénographieSylvain DesplagnesConseillère scientifique Conservatoire des sites de l’AllierEstelle CournezProductionProcédé Zèbre 
Un conte pour jeune et moins jeune public à partir de 3 ans Inspiré par la rivière Allier Après une première collaboration avec l’association Allier Sauvage et avec l’Observatoire des poissons migrateurs pour la création du spectacle Je suis un saumon (1), nous avons souhaité poursuivre notre complicité avec la rivière Allier et faire partager notre émerveillement pour les richesses du cours d’eau qui traverse notre région. Nous avons rêvé d’un spectacle léger et migrateur comme les poissons de la rivière. Voyageant sous notre tente berbère pour aller à la rencontre du public, le long des rives ou un peu plus loin.S’adressant à tous les publics, y compris les plus jeunes. Et racontant de manière poétique les caprices et les bienfaits de la rivière.C’est sur ces bases que nous avons commandé à Claire Petit, auteure et comédienne, le spectacle créé en août 2008, sur la plage des Célestins à Vichy, face à l’Allier… (1) texte de Philippe Avron, création Zèbre Théâtre 2006 
 les articles de presse
LA PETITE BOUCLE from procedezebre on Vimeo.
Direction Sportif Fabrice DubussetAssistant Montagne Mathieu DionMédiation à bicyclette Claire GilletAvec Kim Aubert - Denis Ardant - Elsa Foucaud - Benjamin Candotti Besson - Emma Gamet - Vincent Longefay - Frédérique Mille – Pierre Pretin Accordéon Franck Lincio 
Chant Jean-Christophe Gamet
Sélographie Fabrice Coudert et Yannick Noble
2
La petite boucle est un spectacle qui « roule les mots d'Albert Londres »Une belle échappée pour savourer, suer, sentir les kilomètres, les étapes, les abandons, les arrivées, la montagne, les descentes, le chronomètre et surtout un moment pour tous dans un dispositif visuel qui nous entraîne dans son rythme frénétique de la danseuse mécanique des victoires à glaner...
1
CABARET NOIR
Direction Artistique / Basse Fabrice Dubusset Jeu / Chant :Romie Esteves  Guitare: Jani Cacerotto Lumières: Sylvain Desplagnes
CABARET NOIR from procedezebre on Vimeo.
 les articles
Le cabaret noir que propose Procédé Zèbre s'inspire de l'ouvre de W.S. Burroughs pour le texte et Tom Waits pour la musique. Il s'agit avant tout d'une forme musicale où les chansons de Tom Waits prennent la couleur diabolique et envoutante du chant lyrique et la forme théâtralisé du cabaret. «Le malin» incarné par une voix féminine rend ce voyage «initiatique» et donne un nouveau visage au diable traditionnellement représenté par la gente masculine !
Les ateliers sont  d'abord un lieu de liberté permanente ou l'expression et le désir de chacun peut trouver sa place dans un dispositif d'accompagnement avec des intervenants professionnels qui font partager leur expérience. Le travail d'acteur, l'improvisation , le travail des textes , des auteurs .. mais aussi des recettes de cuisine… Chaque année le projet vient se frotter à l'humanité sensible et curieuse. les Eclats de théâtre à Vichy ,  les Petits "Frakas de la vie" au CDN de Monluçon ou le travail particulier avec les acteurs du Chs de Moulins Yzeure jalonnent , se croisent et parfois échangent autour des  "fameux" Matchs d'improvisations ... Les Ateliers sont destinés à tout public , différents , jeunes ou adultes avec ou sans expérience théâtrale qui désirent s'engager dans un projet de groupe ou la découverte de soi , le dépassement  de soi et l'écoute des autres font l'alchimie du parcours théâtral de l'année. Le parcours finit par une présentation du travail  en public  mais peut aussi se prolonger dans les projets de la compagnie comme "La brocante du Zèbre" ou les créations professionnelles… Cette année les Intervenants :  Mathieu Dion, Elise Le Stume avec la complicité de Fabrice Dubusset.
Atelier Zetroooop : Atelier les lundis de 20H45 à 23H15  (Vichy - Zèbre Théâtre) Encadrement Mathieu Dion et Fabrice Dubusset  Un travail cette année autour de "Nous les héros" de Jean luc Lagarce
Atelier Zèbré :Atelier les mardis de 20H30 à 22H30 (Vichy - Zèbre Théâtre) Encadrement Mathieu Dion et Fabrice Dubusset  Un travail d'après de recettes d'Alexandre Dumas et un texte de Guy Foissy.
Atelier eponge théâtre :Atelier les mardis de 14H à 16H30 (Vichy - Zèbre Théâtre) Encadrement Elise Le Stume Un travail sur la mémoire des objets et des souvenirs d'enfance, chansons d'émotions…
Le radeau de la méduse
Ateliers Frakaravel : les mardis de 17H à 19H (Montluçon - ESAT rive Gauche) Ateliers Frakas d'étoiles : les mercredis de 10H à 12H (Montluçon - foyer l'étoile) Encadrement : Fabrice Dubusset et Sylvia Delsuc
Les groupes "Frakaravel" et "Fracas d'étoiles" appelé ainsi parce qu'associé à une démarche du CDN "le Festin" initié par Anne Laure liégeois et reconduit Par Johanny Bert directeur du Fracas , cet atelier fait partie de ces " Petits Fracas de la vie"…  Une rencontre avec les "différents" fait la différence pour aborder le travail d'acteur ou de la mise en scène , la "contrainte" de ces acteurs tellement motivés par la reconnaissance et tellement généreux dans la proposition m'oblige à me poser un certains nombres de questions qui sont immédiatement une réponse à la nécessité de construire un univers dramaturgique et une histoire qu'ils vont s'emparer pour nous la raconter.  Cette joie dans le travail , mais aussi les pleurs de peurs ou les contrariétés , les envies débordantes, les jalousies de personnages.., les cris , les chants , les espaces de leurs corps  constituent à l'évidence une richesse sans mesure et une inspiration bien réelle.
La surprise et la non conformité sociale du groupe donnent à leurs proposition un décalage parfois bien réelle avec les conventions bourgeoises d'une certaine "culture", cette dynamique dynamite me procure un plaisir toujours renouvelé de prendre cet atelier toujours expérimental "non pas à la légère" mais avec la légèreté de la poésie bien vivante. les ateliers  des " petits fracas de la vie" rendent à l'humain une place qu'il mérite : une vraie reconnaissance dans le regard des autres. Et pour ça….
LA BROCANTE CULTURE CULTUREL DU ZèBRE la compagnie Procédé Zèbre organise sa Brocante atypique,  au Stade Equestre de Vichy
Actualité
WATER  IS MEMORY expositions / théâtre et transmissionle bus de la mémoire / biennale de la cooperation 
La brocante du Zèbre Fort du succès de la première édition de ce Rendez-Vous Culturel, la compagnie Procédé Zèbre organise le dimanche 13 avril 2014 sa Brocante atypique, au Stade Equestre de Vichy. Tout au long de la journée, des brocanteurs professionnels ou amateurs côtoient artistes, artisans d'art, comédiens ... Des surprises musicales, théâtrales ponctuent cette journée pas ordinaire qui se clôturera par un "dîner guinguette ». "Les Forçats de VVA", 4 parcours Cyclo Rando sont organisés, dont un familial par Les clubs cyclo du bassin thermal et agglovichyclette - départs entre 7h30 entre 9h30 sauf pour le circuit familial - Renseignements au 06 86 32 11 31 ou 06 72 79 01 61 Renseignements / Réservations BROCANTE06 51 83 86 70jcg.1000(arobase)orange.fr
RETOUR
Découvrez  Water Is Memory  via l’onglet Laboratoires !
Procédé Zèbre(bureaux / ateliers)
stade équestre du Sichon (manifestations)
Mais aussi :Sylvain Desplagnes, Claire Petit, Elise Le Stume, Arnaldo Ragni, Mathieu Dion, Sylvia Delsuc, Mélisa Noël, Estelle Galarme, Jean-Christophe Gamet, Pauline Larivière, Christophe Nurit, David Mary Nos partenaires :
Fabrice DubussetDirection artistique
Claire GilletMédiation Culturelle
Denise GailleComptabilité
WIM 2015
WATER  IS MEMORY C'est la 3ème edition de « Water is Memory » ce projet «poétique et scientifique» réunit des productions artistiques aux questionnements historiques parce que nées d'une mémoire d'histoires réelles qui continuent de résonner aujourd'hui dans notre actualité réalité : une réalité augmentée  ? «Water is Memory» réunit des artistes professionnels : comédiennes, comédiens, musiciens, scénographes... aux amateurs de leur art, réunit des lycéens au projet culturel de leur établissement , réunit des désirs aux préocupations de l'actualité , réunit des enseignants aux utopies saines d'une éducation partagée, réunit un public curieux et hétéroclite. les 2 éditions précédentes étaient axées autour de la notion de résistance avec la création 13 qui aura marqué plus d'un spect'acteurs!(+1 200 ) Cette fois ci nous aborderons la thématique de la différence à travers cette histoire d'homme éléphant , la thématique de la différence avec ces femmes dans la résistance en 39/45 mais aussi la résistance des femmes à travers les siècles jusqu'à aujourd'hui... La mémoire n'est pas une rivière tranquille pourtant l'eau continue de couler … à nous de la préserver avec amour.                                                                                                           Fabrice Dubusset
le programme
THE ELEPHANT MAN
CONTACTScontact@procedezebre.com 06 84 84 99 89 PRODUCTION/DIFFUSION Clarissa Maninetti clarissa.maninetti@gmail.com 07 87 33 86 75
HONGRIEBARCS au centre culturel Le 30 mai et à TARAMY (salle polyvalente) Le 31 maiLes deux soirs ont été une belle réussite avec la participation des producteurs locaux , du public et la présence de la télévision roumaine pour un reportage sur cet initiative originale.160 spectateurs (jauge maximale)
ROUMANIE :Projet WIM leader – Water is Memory un projet de transmission pour la jeunesseLe Cabaret Noir mais sans fruits rouges cette fois-ci .Direction Artistique : Fabrice DubussetDidactisation et encadrement stage français : Stéphanie BaraChanteuse : Pauline Larivière Piano : Christophe Nurit Régie : Julien Potte
à l’international dans le cadre du projet leader avec le Pays de Moulins Sologne Bourbonnais. Travail avec des jeunes apprenants Français Visite des sites : le jardin des dragons – Porolissum – « le manoir » de Hida - « Le rocher du Diable » de Hida – Visite des « ambassadeurs » des Lycées français partenaires (St Pourçain et Cusset)Création de 2 pages FaceBook : une privé pour le groupe théâtre « Gilau-Hida –Procédé Zèbre » Une page évenement – « apprendre le français autrement » à l'initiative de Daniela Ardelean (Hida)Travail théâtral : constat positif sur l’engagement positif et constructif , d’un regain de motivation pour les langues étrangères , des jeunes sans expérience théâtrale ont su s’exprimer en français sur scène ! un travail intense sur 5 jours. L’accompagnement des professeurs (Dana et Daniela) et le regard des responsables du Gal a évolué très favorablement sur le procédé entre la langue française et le théâtre, ce projet fonctionne quand les ingrédients sont bien réunis… Présentation du travail à la maison de la Culture de Gilau – 70 personnes environs (Parents – amis et collègues profs – Mr le Maire de Gilau et Mr le Maire de Hida – Président des Gals - Perspectives : Les élèves souhaitent, les professeurs aussi poursuivre, renouveler, élargir le travail sous différents angles : Venue en France pour continuer l’échange et la coopération, projet de résidence Français et Théâtre sur le territoire du Pays de Vichy Auvergne avec les lycées partenaires de Procédé Zèbre. Résidence à Hida dans le cadre des perspectives de développement de leur territoire (développement touristique et culturel) dans les sites mentionnés plus haut. Travail sur le conte, les légendes... transmission, traductions du français au roumain et du roumain au français .. 
 archives
.
témoignages
 articles de presse
WIM 2016
Selon un principe poétique, lʼeau, élément symbolique de la vie, rafraîchirait la mémoire. Elle circule, sʼinfiltre. Elle lave, efface, transporte. Vive ou stagnante, elle rend léger ou alourdit. Comme la mémoire... Ces thèmes revêtent une dimension particulièrement complexe à Vichy. Cʼest pourquoi Water Is Memory nʼest pas une leçon dʼhistoire mais bien une réflexion artistique, poétique, inscrite dans un devoir de transmission. Une transmission selon le principe de « droits culturels », en réponse à la curiosité dʼune jeunesse pour la mémoire dʼun territoire, pour faire émerger une mémoire enfouie, occultée, une mémoire blessée. Se pencher sur le passé, sur ce qui nous entoure, cʼest offrir une ouverture, partir dʼune démarche intime pour atteindre lʼuniversel. Décloisonner la notion de catégorie pour vivre les différences. Water Is Memory est un festival, un uppercut en forme de résistance culturelle faite de partages.Lʼan dernier, la première édition a accueilli plus de 1200 spectateurs et visiteurs. La compagnie Procédé Zèbre souhaite poursuivre ce chemin : continuer à partager, à se tourner vers la mixité des publics, donner du sens et des couleurs à une exploration artistique exigeante, à la valeur du débat, de la démocratie. Le 16 mai sera dʼailleurs une journée partagée avec le Conseil Général de lʼAllier pour la 10e biennale de la coopération internationale.Fabrice Dubusset, directeur artistique 
3